Deux artistes à voir sur scène : Alexis HK et Amélie-les-crayons

Il est des artistes qui attachent une grande importance à la construction d’un univers qui leur est propre. M et Thomas Fersen en sont deux bons exemples : si leurs compositions sont parfois déroutantes, on ne peut nier leur originalité.

Ces dernières années, de nouveaux groupes français adoptant le même genre de démarche artistique s’imposent peu à peu. Alexis HK et Amélie-les-crayons, qui étaient récemment en concert à Nantes (respectivement le 15 mars et le 12 avril), comptent parmi eux.

Alexis HK a eu la chance de se faire remarquer dès la sortie de son premier album, Belleville. Il faut dire que le premier single qui en était tiré, le virevoltant C’que t’es belle, avait de sacré arguments. Sans même parler du travail accompli sur le clip associé, qui faisait partie de la sélection officielle du Festival International du Film d’Animation d’Annecy en 2003. Fin 2004, Alexis HK est revenu avec un nouveau CD, particulièrement réjouissant, L’Homme du Moment.

Sur scène, les compositions gagnent encore en saveur. La performance est remarquable : Alexis HK et ses musiciens ne se contentent pas d’interpréter les chansons des différents albums en live, ils les mettent en scène : le début du concert est inoubliable et les transitions entre les titres sont particulièrement travaillées, … Les interprétations sont ainsi à la hauteur du monde fantasmagorique que décrit l’artiste dans ses deux albums.

La soirée s’est très logiquement terminée par une standing-ovation.

Un mois plus tard, c’est Amélie-les-crayons qui montait sur la même scène … pour un résultat final similaire : l’enthousiasme du public.

Encore plus que dans le cas d’Alexis HK, ce n’est que lorsqu’elles sont jouées devant un auditoire que les chansons d’Amélie-les-crayons prennent toute leur ampleur ; les mimiques d’Amélie et de ses musiciens, leur mystérieux piano à queue, l’éclairage font basculer le spectateur dans un univers onirique. Si les morceaux semblaient être à l’étroit sur les pistes du CD, ils déploient ici tout leur charme. Et il est bien difficile de résister à la belle Amélie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s