Les Blogs, par Benoît Desavoye, Christophe Ducamp, Xavier de Mazenod et Xavier Moisant

Les Blogs – Nouveau media pour tous est un ouvrage signé Benoît Desavoye (entrepreneur fondateur de Haut et Fort), avec Christophe Ducamp (conseiller en communication et technologies fondateur d’elanceur et de CraoWiki), Xavier de Mazenod (ancien journaliste, fondateur associé de la société de conseil Adverbe) et Xavier Moisant (directeur de Place de la Démocratie), édité par M2 Editions. D’emblée, ces noms sont porteurs d’une certaine crédibilité : l’implication des personnes sus-citées dans le développement des NTIC est en effet bien connue.

Commençons par évacuer le point le plus litigieux concernant ce livre : sa très forte orientation vers le monde de l’entreprise. Non que ce soit un mal en soi, seulement le titre se veut résolument général (l’universalité du media étant martelée par la mention “pour tous“). Il y a là un paradoxe qui apparaît dès la lecture du sommaire : la première partie est consacrée au “Phénomène blog“, la deuxième aux “blogs dans le monde des affaires“, la troisième à “la pratique“. Quid des utilisations pédagogiques du weblog ? Elles sont plus ou moins passées à la trappe et c’est bien dommage. A mon sens, des travaux tels que ceux que mènent Mario Asselin (au Québec), Stéphanie Booth (en Suisse), Corinne et bien d’autres, mériteraient d’être eux aussi référencés et analysés.

La préface, signée Loïc Le Meur (qui apparaît désormais incontournable dès que les blogs et l’entreprise sont mêlés), annonce clairement la couleur. Le DG de la filiale européenne, moyen-orientale et africaine de Six Apart y fait part de son expérience du blogging dans l’entrepreunariat. Il y explique ainsi comment, grâce à son weblog, il a pu “constituer un précieux réseau d’une centaine d’amis allemands en une semaine qui [l]’ont aidé à obtenir les premiers rendez-vous qu'[il] souhaitait organiser en particulier avec les opérateurs télécom et Internet allemands” et recruter le manager allemand de son entreprise en quinze jours. Analysant les processus de communication classique dans l’entreprise, Loïc Le Meur tente une comparaison discutable entre l’essor des weblogs et le phénomène open-source (la référence à l’open source plutôt qu’au libre est-elle volontaire ?). D’un côté, je me réjouis que les entrepreneurs qui liront ce livre soient ainsi sensibilisés à un état d’esprit qu’ils méconnaissent souvent. Toutefois, le parallèle me paraît ici un peu hasardeux. Il me semble en effet important de distinguer le fond (ce que les bloggeurs écrivent) de la forme (la présence de commentaires notamment). La préface cite l’exemple d’un weblog de recettes que les visiteurs peuvent enrichir grâce à leurs commentaires. Mais ce n’est pas le weblog en lui-même qui garantit de tels enrichissements, c’est la licence qui encadre la distribution des recettes. Car celles-ci pourraient être protégées de sorte que le visiteur, même s’il a accès à leur contenu, soit obligé de payer une licence d’utilisation ; ou se voit interdire l’apport de toute modification.

Sur la forme, Les Blogs souffre parfois d’une mise en page pataude, certainement liée à l’utilisation des outils de PubliCooperation : aucune légende n’est associée aux captures d’écran, les titres sont quelques fois mal placés (la page 93, par exemple, se termine sur le sous-titre “Aux Etats-Unis” et il faut tourner la page pour lire le paragraphe correspondant). Je regrette aussi l’absence d’un lexique en fin d’ouvrage.

Une fois ces réserves évoquées, force est de reconnaître la qualité du travail effectué sur cet ouvrage. L’exposé est bien structuré, l’argumentaire bien rôdé, les exemples nombreux. J’ai particulièrement apprécié l’important nombre de références auxquels renvoient les auteurs (en témoigne la multitude de notes de bas de page). De même que les interviews et présentations plus détaillées, dans certains encadrés, de projets et initiatives tels que rss4you, blogolist ou FOAF. Le livre se veut aussi didactique : la troisième partie propose ainsi une sélection de weblogs et de plates-formes de publications. On y trouve aussi quelques conseils pour débuter. Un effort louable.

Les Blogs s’impose comme un ouvrage à lire pour toute personne désireuse d’en savoir plus sur le phénomène (voir aussi le weblog associé). Même les connaisseurs devraient y trouver leur compte, car il s’agit là d’une synthèse pertinente sur l’essor de ce media.
La comparaison avec Blog Story, de Cyril Fievet et Emily Turrettini, est bien sûr inévitable : en fait, les deux livres ne rentrent pas en concurrence, ils sont complémentaires. Blog Story a choisi d’aborder les blogs sous un angle plus sociologique, alors que Les Blogs est clairement orienté “utilisateur”. En particulier, utilisateur dans l’entreprise. Il ne manque donc plus qu’un ouvrage qui ferait le pont avec le monde universitaire.

9 thoughts on “Les Blogs, par Benoît Desavoye, Christophe Ducamp, Xavier de Mazenod et Xavier Moisant

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s