Biographie de la Faim d’Amélie Nothomb

Alors que Robert des Noms Propres et Antechrista n’avaient pas suscité en moi le même enthousiasme que Le Sabotage Amoureux ou Métaphysique des Tubes, j’ai beaucoup apprécié Biographie de la Faim, le dernier roman en date d’Amélie Nothomb. En voici un petit extrait, dont le propos dépasse, à mon sens, le simple cadre du livre.

J’appartiens à un milieu aisé ; chez moi, on n’a jamais manqué de rien. C’est ce qui me suggère de voir en cette faim une spécificité personnelle : elle n’est pas socialement explicable. Encore faut-il préciser que ma faim est à comprendre en son sens le plus vaste : si ce n’avait été que la faim des aliments, ce n’eût pas été grave. Mais est-ce que cela existe, n’avoir faim que de nourriture ? Existe-t-il une faim du ventre qui ne soit l’indice d’une faim généralisée ? Par faim, j’entends ce manque effroyable de l’être entier, ce vide tenaillant, cette aspiration non tant à l’utopique plénitude qu’à la simple réalité […].
La faim, c’est vouloir. C’est un désir plus large que le désir. Ce n’est pas la volonté, qui est force. Ce n’est pas non plus une faiblesse, car la faim ne connaît pas la passivité. L’affamé est quelqu’un qui cherche. […]
Les êtres nés rassasiés – il y en a beaucoup – ne connaîtront jamais cette angoisse permanente, cette attente active, cette fébrilité, cette misère qui éveille jour et nuit. L’homme se construit à partir de ce qu’il a connu au cours des premiers mois de sa vie : s’il n’a pas éprouvé la faim, il sera l’un de ces étranges élus, ou de ces étranges damnés, qui n’édifieront pas leur existence autour du manque.[…]

11 thoughts on “Biographie de la Faim d’Amélie Nothomb

  1. Ho ! j’ai le dernier de cet auteur, ( que j’adore) mais je ne l’ai pas encore lu ! Je n’ai pas encore fini -antéchrista- (honte à moi ) et comme pour le -robert des noms propres- pas terminé non plus.
    Si tu n’as pas lu -cosmétique de l’ennemi- tu devrais, moi j’ai bien aimé, c’est le premier que j’ai lu de cet auteur, puis le deuxième – hygiène de l’assassin- celui là est encore mieux. :3
    et il y en a bien d’autre… D’autre bon et moin bon, mais je les aimes tous !
    J’ai acheté tout les derniers de chez –album Michel–, tout le reste et en livre de poche, sauf -cosmétique de l’ennemi-

  2. Cosmétique de l’Ennemi qui, si je ne m’abuse, est arrivé après Métaphysique des Tubes m’avait aussi un peu déçu. Moins que les deux autres romans sus-cités, mais un peu quand même:/
    Reste que ces lectures sont très agréables, que j’ai pris plaisir à lire chacun de ces livres, même s’ils ne sont pas tous d’égale qualité🙂 (normal après tout :-))

  3. I have always looked for a possibility to find information as quick as I can. Now there is the internet. And I really appreciate people like you who take their chance in such an excellent way to give an impression on certain topics. Thanks for having me here.

    casinos online

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s