L’Arc~en~Ciel – 20th L’Anniversary WORLD TOUR 2012 : de retour du concert au Zenith de Paris

P1050468

Quatre ans… c’est le temps qu’il aura fallu attendre pour revoir en France L’Arc~en~Ciel, groupe phare de la scène pop-rock japonaise. Lors de sa première prestation hexagonale, en 2008, Hyde, Tetsu, Ken et Yukihiro (le chanteur, bassiste, guitariste et percussionniste) avaient promis qu’ils reviendraient fêter les 20 ans de leur composition. Ils n’ont pas menti. Et le spectacle était à la hauteur de nos espérances !

Forcément, il s’en est est passé des choses en quatre ans.

Pour ce nouveau passage de l'Arc~en~Ciel au Zenith de Paris, le décor était peut-être sobre, mais les jeux de lumières étaient renversants.
Pour ce nouveau passage de l'Arc~en~Ciel au Zenith de Paris, le décor était peut-être sobre, mais les jeux de lumières étaient renversants.

Même s’il ne semble pas vieillir (et c’est la grande surprise de la soirée !), le public français a mûri. Cela se sent dans sa participation tant physique que vocale. Ainsi les spectateurs s’équipent désormais en glowsticks, ces bâtons de lumière qui permettent de battre le rythme avec les musiciens. L’ambiance en est radicalement modifiée, les séquences de noir profond laissant transparaître des lumières diffuses dans la salle. Surtout, la connaissance des chansons – et de leurs paroles – est bien meilleure. Évidemment, cela ne veut pas forcément dire que tous les Français apprennent le japonais. Mais les venues régulières d’artistes japonais et la diffusion quotidienne de clips de jpop sur la chaîne de télévision Nolife concourent grandement à la démocratisation de la musique et des textes qui vont avec. Du coup, l’atmosphère dans le public était très différente de celle de 2008 : quand les spectateurs avaient alors l’impression de vivre l’expérience unique d’une vie, ils savent désormais que la rencontre pourrait se reproduire… et ont à coeur de communier avec leurs idoles sans penser au lendemain.

Pour animer un des intermèdes vocaux, Ken était venu avec quelques cadeaux pour Hyde.
Pour animer un des intermèdes vocaux, Ken était venu avec quelques cadeaux pour Hyde.

De leur côté, les membres de L’Arc~en~Ciel paraissaient beaucoup plus détendus et heureux d’être là. Alors que la performance de 2008 en France paraissait être un excellent coup de pub’ vis-à-vis du public japonais, le spectateur hexagonal avait paru abandonné au niveau de la communication autour de l’événement. Il en était de même de la distribution alors très lacunaire des albums studios en magasins (physiques et virtuels). Depuis, les choses ont bien changé : les nouvelles sorties de l’Arc~en~Ciel bénéficient d’une diffusion hexagonale (voire européenne) et la tournée mondiale a fait l’objet d’une campagne publicitaire dans les différents pays visités. Mine de rien, cela fait plaisir de voir une publicité pour le groupe dans un magazine bien français tel que Les Inrockuptibles. L’aura de l’Arc~en~Ciel dépasse depuis longtemps les frontières de l’archipel nippon, ce que les quatre piliers du groupe semblent désormais comprendre, apprécier et défendre. Il n’y a qu’à voir, pendant le concert, leurs efforts pour parler français lors des intermèdes vocaux.

Durant la performance magistrale de l'Arc~en~Ciel sur Niji, des plumes descendaient du ciel, renforçant la grâce de la fin de concert.
Durant la performance magistrale de l'Arc~en~Ciel sur Niji, des plumes descendaient du ciel, renforçant la grâce de la fin de concert.

À l’issue d’une prestation dense, spectaculaire et intense, L’Arc~en~Ciel paraît désormais se positionner sciemment comme le groupe phare du rock japonais. On ne peut que s’en réjouir et espérer que le Roi saura défendre sa couronne lors des années à venir. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que la Reine de la pop japonaise, Hamasaki Ayumi, envisage à son tour de nous rendre une petite visite !

Quelques photos “bonus” pour terminer :

Lors de leurs interventions, les membres du groupe ont fait l'effort de parler en français. Ici, Ken s'apprête à révéler les cadeaux qu'il a amenés pour Hyde.
Lors de leurs interventions, les membres du groupe ont fait l'effort de parler en français. Ici, Ken s'apprête à révéler les cadeaux qu'il a amenés pour Hyde.
Hyde, heureux avec les Tour Eiffel que lui a ramenées Ken… mais encore plus par celle remplie d'alcool.
Hyde, heureux avec les Tour Eiffel que lui a ramenées Ken… mais encore plus par celle remplie d'alcool.
Tetsu, magistral à la basse, a semblé beaucoup plus apprécier ce concert parisien qu'en 2008.
Tetsu, magistral à la basse, a semblé beaucoup plus apprécier ce concert parisien qu'en 2008.
Final éblouissant sur Niji
Final éblouissant sur Niji

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s