La Ligne de Fuite de Christophe Dabitch et Benjamin Flao

Belle réussite que cette Ligne de Fuite (Christophe Dabitch / Benjamin Flao), parue début septembre chez Futuropolis.

L’intrigue se situe dans les années 1880 à Paris. Rimbaud est parti, il a choisi d’arrêter d’écrire, personne ne sait où il s’en est allé. Dans le milieu littéraire parisien, on se bat pour faire vivre son esprit, pour démocratiser son génie et on va jusqu’à publier des faux en faisant croire qu’ils ont été écrits de sa main. Parmi les auteurs de faux, il y a Adrien. Adrien, qui commence à percevoir l’extrême vanité de la démarche et qui décide subitement de partir sur les traces de Rimbaud. Comme si en tentant de le retrouver, il allait mettre la main sur le sens de la vie (et de la sienne).

Le tout forme un album ancré dans une époque historique riche d’un certain bouillonnement tout en délivrant un message sur la quête de soi. J’aime vraiment la BD quand elle allie ces qualités : “sensée” (i.e. délivrant un sens), enrichissante (par le cadre qu’elle dépeint mais également par le petit cahier historique de croquis en fin de volume, pour faire la part entre la réalité historique et l’intrigue romancée par le scénariste), divertissante, dépaysante et originale (par certains choix de narrations, notamment dans la représentation des instants de “folie poétique” des personnages).

Une lecture revigorante !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s